Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

La
Redemption
Saint Joseph
Paroisse
~ Lyon ~
Paroisse de la Redemption Lyon Paroisse Saint Joseph Lyon
Menu
Navigation

Edito du 11 juin 2017

Par Mgr François Duthel

Après le temps pascal achevé avec la Pentecôte, nous continuons dans le temps ordinaire, orientant ce dimanche notre regard vers la Trinité, mystère difficile à comprendre pour l’intelligence, mais que nous évoquons dans la finale de chaque prière. Avec cette fête, nous repartons donc de la révélation centrale et profondément mystérieuse du mystère de la Trinité, mystère qui se révèle peu à peu dans toute l’Écriture. En effet, dès les premières lignes du livre de la Genèse, ce mystère est présent. Avant même la création, l’Esprit planait sur les eaux, et Dieu, le Père, crée par sa Parole, le Fils, le Verbe de Dieu. Les grands saints et le Concile Vatican II nous ont rappelé que tout au long de la Bible, le Verbe de Dieu est présent, en germe dans l’Ancien Testament, et en plénitude dans le Nouveau Testament ; il nous faut le contempler agissant, bien qu’il ne se révèle totalement que dans les Évangiles. C’est là que  nous le voyons enseigner, agir, se livrer pour le salut du monde. Dans notre vie quotidienne, nous sommes sans cesse invités à contempler la présence de Dieu, qui nous accompagne avec délicatesse. Il se manifeste à nous comme un Père plein de tendresse et de miséricorde, « lent à la colère et plein d’amour », comme le dit le psalmiste. Il se manifeste comme Fils, dont la gloire apparaît véritablement lorsqu’il « se fait obéissant jusqu’à la mort et la mort de la Croix ». Il se manifeste à nous comme Esprit, Esprit de force, Esprit de Lumière, Esprit de Sagesse, Esprit de connaissance qui nous aide à comprendre le mystère de Dieu. Il nous appartient de vivre en compagnie de la Trinité, pour en être illuminés et pour rayonner au cœur du monde de l’espérance que Dieu vient nous apporter. Si, comme le dit saint Paul, Dieu nous a donné la foi, pour que nous soyons déjà, par avance, dans le monde de la grâce, par son Esprit, il nous a aussi donné son amour, qui nous fait espérer dans les promesses divines. Ainsi, puisque nous sommes baptisés au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, notre vie  n’est plus simplement ordinaire, même si elle en a l’apparence; elle est une vie marquée de l’empreinte de Dieu, qui vient donner tout son sens à tous les moments que nous vivons. Le mystère de la Trinité, bien que déconcertant pour notre logique humaine, vient nous rappeler que Dieu n’est jamais loin de nous, qu’il exerce sa paternité sur nous, qu’il exerce sa filiation en nous rendant fils de Dieu, qu’il exerce sa puissance par son Esprit qui nous donne sans cesse un élan nouveau. Alors bon vent pour le temps ordinaire !