Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

La
Redemption
Saint Joseph
Paroisse
~ Lyon ~
Paroisse de la Redemption Lyon Paroisse Saint Joseph Lyon
Menu
Navigation

Edito du 12 mars 2017

Par l'abbé Jérôme Lebel

Voilà une petite fiche pratique sur la pénitence pour (re)prendre connaissance de ce qu’elle est. Le document de référence est le dernier Code de Droit Canonique de l’Église latine en vigueur depuis 1983.

Ces précisions peuvent faire sourire. Mais elles donnent un cadre minimum dans lequel l’Église se reconnaît toute maternelle : chacun peut y trouver des repères pour en faire juste un peu. Et ensuite, à chacun d’entre nous – aidé parfois d’un prêtre –, pour en faire un peu plus… .

 

--------------------------------------------------------------

Faire pénitence ? C’est 1. s’adonner encore plus à la prière (silencieuse ou en paroles grâce aux psaumes, aux prières usuelles comme le Notre-Père, le Je vous salue Marie), 2. à pratiquer des œuvres de piété (Chemin de Croix, chapelet, assister à la messe en semaine), 3. à faire des activités de charité (visiter quelqu’un d’isolé par la maladie ou par l’âge, faire dire des messes, donner une aumône, rendre service), 4. à remplir plus fidèlement nos obligations (surveiller les devoirs des enfants, être à l’heure au travail, tenir sa maison en ordre, payer ses dettes) 5. à jeûner 6. et à observer l’abstinence.

Jeûner ? C’est se priver de nourriture et de boisson alcoolisée ou sucrée. Jeûner n’est pas se priver entièrement de nourriture ni de boisson ! Il est suggéré de prendre un simple petit déjeuner, d’avoir un repas succinct dans la journée et une collation le soir.

Abstinence ? C’est ne pas prendre de viande.

Quand ? Et oui ! Nous faisons pénitence chaque vendredi toute l’année et pendant tout le Carême (du Mercredi des Cendres au Samedi Saint ; exception faite des dimanches et des jours de solennité tels que la saint Joseph du 19 mars et l’Annonciation du 25 mars). A ces vendredis annuels et au temps du Carême (où le jeûne et l’abstinence sont optionnels), s’ajoutent deux jours dans l’année où sont rendus obligatoires le jeûne et l’abstinence. Il s’agit du Mercredi des Cendres et du Vendredi Saint (jour de la passion et de la mort de Notre-Seigneur Jésus-Christ). Seulement deux jours de jeûne obligatoires dans l’année !

Qui ? Tout le monde est concerné par les jours de pénitence. Aucun fidèle n’y échappe ! En revanche, ne sont concernés uniquement par l’abstinence que ceux qui atteignent l’âge de 15 ans ; par le jeûne ceux qui ont entre 18 ans jusqu’à 59 ans.

--------------------------------------------------------------

 

Au-delà de l’aspect technique, le jeûne est une puissante expérience d’avoir volontairement faim en son corps, montrant ainsi la faim que nos âmes ont de Dieu. Jeûner, c’est se mettre en appétit de Dieu. Que le temps des pénitences quadragésimales nous conduise à savourer les joies pascales !