Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

La
Redemption
Saint Joseph
Paroisse
~ Lyon ~
Paroisse de la Redemption Lyon Paroisse Saint Joseph Lyon
Menu
Navigation

Edito du 13 mars 2016

Par le Père Bruno Bouvier

Être seul avec le Seul…

À l’issue de notre semaine de Mission paroissiale, dans la joie des enseignements du Frère Eric Bidot, nous continuons notre route du Carême, chemin pour la Miséricorde vers notre cœur. La miséricorde de Dieu veut atteindre notre intériorité et la transformer. Le don de Dieu vient assainir ce qu’il pénètre. L’œuvre de réconciliation que Dieu veut pour les hommes est une œuvre de guérison et de transformation.

Pour entrer dans cette grande réalité, nous avons à accepter de vivre une relation personnelle avec le Christ, la miséricorde divine faite chair pour nous. Souvent, nous avons une vison trop « collectiviste » de la religion chrétienne. Nous attendons de voir ce que les autres font, ce qu’ils ont fait, ce qu’ils vont faire, ce qu’ils pensent… et ensuite nous suivons plus ou moins… Certes, l’Église est une communauté vivante dans laquelle nous nous entrainons les uns les autres, mais elle est avant tout composée de personnes qui ont chacune à vivre une relation intime avec Jésus. Ce que St Paul dit de manière magnifique dans l’épître aux Philippiens : « je poursuis ma course pour tâcher de saisir, puisque j’ai moi-même été saisi par le Christ Jésus. »

Nous laisser saisir par le Christ, nous laisser saisir par son regard d’amour sur chacun d’entre nous. Vivre de l’intensité de son amour pour chacun de ses fidèles. La Femme adultère de l’Évangile a vécu cela dans un face à face de miséricorde. Une fois ses accusateurs confondus, elle reste seule face à Jésus. Et elle va vivre alors sa conversion : son retour à la vie. St Augustin commente : « Ils ne restèrent plus que deux, la misère et la Miséricorde. » Oui cette relation personnelle avec Jésus est pour nous ! Elle nous permet de recevoir ses dons, d’être sauvés. Alors ne soyons pas dans la suite des autres, mais résolument rencontrons personnellement le Christ !