Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

La
Redemption
Saint Joseph
Paroisse
~ Lyon ~
Paroisse de la Redemption Lyon Paroisse Saint Joseph Lyon
Menu
Navigation

Edito du 20 mars 2016

Par le Père Jean-Sébastien Tuloup

Le Seigneur a fait pour nous des merveilles …Dans ce moment de ténèbres que vit notre diocèse, le Christ agit toujours … « le soleil brille toujours » comme écrit S. Thérèse.  Les paroisses de Caluire et de Gerland vivent un temps de mission, comme nous l’avons vécu nous-mêmes la semaine dernière. L’Esprit est à l’œuvre !

Ce fut réellement un temps de grâce … et de grâces !

Je voudrais adresser, pour vous inviter à le faire également, de vifs remerciements à ceux et celles qui ont travaillé dur de longues semaines avant la mission et pendant; en premier lieu au trio de choc: le Père Bouvier, Domitille Beretta et Laurence de Jaureguiberry. Ils n’ont pas compté leur temps et énergie, ont conjugué leurs talents pour appeler, proposer et mettre en œuvre ces beaux jours.  Remerciements également à l’EAP, aux directeurs des écoles catholiques, à ceux qui ont donné de leur temps dans les semaines précédentes, qui ont permis que chaque veillée soit un temps fort, sans oublier le diner paroissial; aux jeunes qui ont offert une semaine de leurs vacances pour nous offrir un moment intense de méditation autour du Fils aîné. Un grand merci à vous qui avez hébergé ou reçu pour un déjeuner nos hôtes.

Je rends grâces pour la diversité des vocations; Nous ont rejoints les Capucins sous la houlette du frère Éric, les membres du Foyer de Charité de la Flatière et les Petits Frères de l’Agneau; ils ont appris à se connaître et à s’aimer, appelés à la même mission avec leur charisme respectif.

Enfin un merci à vous qui avez vécu tel ou tel moment de la mission et qui avez témoigné de votre joie de redécouvrir à quel point le Seigneur aimait chacun.

Ne nous reposons pas sur nos lauriers. Le Christ nous invite à poursuivre notre marche, en le suivant de près pendant la Semaine Sainte. Nous deviendrons alors de vrais fils de lumière participant à l’embrasement du monde, avec le feu de la Miséricorde.

Béni soit Dieu !