Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

La
Redemption
Saint Joseph
Paroisse
~ Lyon ~
Paroisse de la Redemption Lyon Paroisse Saint Joseph Lyon
Menu

St Joseph des Brotteaux

Des bâtiments, des personnes ...

 

Le curé fondateur de la Paroisse St Joseph des Brotteaux

- Le père Alfred-Georges Viennois est né à Lyon, le 25   décembre 1835.
- Le 9 avril 1859 il est ordonné prêtre des mains du cardinal de Bonald.
- En février 1872 que M. Viennois reçoit sa nomination officielle de curé de la paroisse St Joseph des Brotteaux.
- Il décède le 27 janvier 1892. Ses funérailles sont célébrées le 30 janvier.
- Il repose au cimetière de Loyasse, sur la colline de Fourvière.

 

La nomination du curé fondateur de la paroisse St Joseph des Brotteaux.

- Au XIXe siècle, le quartier des Brotteaux connaît une croissance démographique constante. L’agglomération lyonnaise attire tous les nouveaux venus de la campagne…
- On dut, dès 1871, songer à la création d’une nouvelle paroisse dont les limites s’inscrivaient au nord par le parc de la Tête d’Or, à l’est : la voix ferrée. Au sud, le cours Lafayette et enfin la rue Sainte Elisabeth au couchant…
- Pour créer cette nouvelle paroisse, il fallait choisir un prêtre : « qu’il eût assez de vertus et de qualités personnelles pour attirer à lui, et par lui à Dieu, tout ce monde de pauvres, de cœurs ulcérés par la souffrance, d’esprits hostiles à l’idée religieuse »…
- Dès la première idée de ce projet, l’administration diocésaine jeta les yeux sur l’abbé Viennois alors qu’il était vicaire à St Nizier.

 

La construction de l’église Saint Joseph des Brotteaux.

Le Père Viennois fait construire une église « provisoire » rue Ney qui s’avère beaucoup trop petite… Le dimanche, avec la série des messes et des offices, elle ne désemplissait pas. Il fallu bien aviser à construire une église définitive…

- En 1878, l'architecte Gaspard André dresse les plans de l'église Saint Joseph qui lui valent une médaille d'or au salon de Paris en 1984.
- Vers la fin de l’année 1882, une occasion s’offrit d’acquérir à un prix modéré un terrain de 2 600 m2.
- Le terrain est béni le 19 mars 1885.
- Bénédiction de la première pierre le 23 mai 1886 par Mgr Jourdan. Cette première pierre contient une statue de la Chaire de St Pierre (bénite par le Pape Léon XIII), une médaille de bronze représentant st Joseph portant l’inscription : Tu eris super domini meam (Tu seras le chef et le protecteur de ma maison) et 3 cœurs renfermant les noms des bienfaiteurs de la paroisse et de l’église ainsi qu’ une inscription du père Viennois rappelant que « cette œuvre a été commencée avec l’épargne du pauvre et la libérabilité du riche ».
- Les travaux commencent en mai 1885 : l’église St Joseph des Brotteaux est inaugurée le 28 octobre 1888.
- L'architecte avait prévu un décor d'inspiration byzantine qui ne fut jamais réalisé. Des problèmes économiques viennent très vite contrarier le déroulement des travaux : le transept et le choeur demeurent longtemps ajournés et la façade principale de même que la coupole polygonale, sont inachevées. Le chantier ne reprendra qu'au début des années 1930 sous la direction de l'architecte Louis Mortamet qui poursuit l'édifice qu'à la rue Ney.
 

A l'origine, tous les murs intérieurs devaient être revêtus de mosaïques comme dans la basilique de Fourvière. C'est la raison pour laquelle les murs sont lisses, prêts à recevoir les mosaïques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anciens curés

Jean-Sébastien TULOUP

Patrick ROLLIN (administrateur)

Jean-Rémy FALCIOLA 

Michel BOURRON

Michel REMONTET

Albert THEVENET  

Maurice DUCLOS